Les bureaux d'études doivent accélérer leur adhésion à la démarche BIM

Méthode pour les uns, outil pour les autres, la maquette numérique n’est au final qu’une représentation d’une collaboration poussée entre différents acteurs d’un projet de construction, de la conception à l’exploitation d’un ouvrage. Si de plus en plus d’architectes semblent convaincus de l’intérêt de la maquette numérique, les techniciens et ingénieurs des bureaux d’études intervenant dans tous les domaines (structurels, électriques, mécaniques, fluides…) font encore de la résistance et "cassent" cette chaîne collaborative. Pourtant, les évolutions techniques et réglementaires (RT 2012, performance énergétique…) confèrent un rôle crucial aux BET désormais sensibilisés au sujet par leurs représentants professionnels. Leur adhésion à la dynamique globale du BIM optimisera leur travaux (gain de temps par moins de ressaisie, réduction des erreurs, échanges fluidifiés, analyses transversales…) dont dépendent leurs partenaires et en premier lieu les architectes. 

Durant cette table-ronde, Rémi Lichnerowicz, Architecte associé au cabinet Chaix & Morel et associés, Franck Lemasson, Responsable qualité et Responsable de l'agence parisienne de Patriarche & Co, et Kleber Daudin, Ingénieur conseil, BIM manager et fondateur du BET Kleber Daudin,  expliquent leurs démarches en s’appuyant sur leurs expériences BIM respectives, plus ou moins avancées, sur des projets variés tertiaires, logements, aéroport, établissements commerciaux… en France et à l’international. Ils témoignent de l’intérêt de la maquette numérique, des freins rencontrés dans leurs démarches et de l’existence non pas d’une seule maquette numérique, mais de plusieurs maquettes et sous-modèles techniques à coordonner dans un modèle unique.

 

Conférence réalisée par Johanne Auffret, Geoffrey Boyer et Xavier Fodor

Partagez cette vidéo sur

Ajoutée le 21/11/13

Vues : 4527



Commentaires

Poster votre commentaire :


La newsletter

Ne ratez rien de l’actualité informatique & BTP
recevez gratuitement notre Newsletter